CSK Accueil > À propos de CSK > Godans > Rob Powers

Norman Welch Jocelyn Bourdeau Roland Duval Don Gee Gurmail Gill Russell Girard Al Goessman Ryan Hill Alan Kazuta Rob Powers Daniel Trudeau

Rob Powers

Une fois, alors que Rob Powers faisait une expédition de kayak, son embarcation a chaviré dans l'eau qui était extrêmement froide. Il s'est presque noyé. Il a alors pensé que s'il ne se débattait pas pour survivre, Ohshima Sensei serait très fâché. Rob s'est donc mis à nager de toutes ses forces pour lutter contre le courant qui l'emportait. C'est cette même persévérance que Rob transmet dans son entraînement au karaté depuis qu'il a commencé en 1968, l'année où il a joint un groupe Shotokan à l'Université de Lethbrigde (Alberta). Il a joint Canada Shotokan en 1972 lorsqu'il est déménagé à Vancouver pour étudier à l'École de Droit de l'Université de la Colombie-Britannique. Ensuite, Rob est déménagé à Kamloops où il a pris en charge le dojo au moment même où Norman Welch partait. Depuis ce temps, Rob est resté en charge du dojo de Kamloops.

Rob a considérablement voyagé afin de participer à des événements internationaux : il est allé à des stages spéciaux dans l'Est, il a participé au tournoi de Nisei week, il est allé au 20e anniversaire de France Shotokan (1984) ainsi qu'au 20e anniversaire de Idaho (1987). En 1995, Rob s'est joint au groupe de l'Ouest du Canada pour un voyage au Japon. Rob a reçu le rang de yodan à Harmony en 1990. Depuis, il a co-dirigé les stages spéciaux de l'Ouest du Canada. En août 2000, lors de la cérémonie d'ouverture du Dojo Ohshima Shotokan à Santa Barbara, Rob a reçu le rang de godan.

Depuis ses débuts dans l'organisation de Shotokan Canada, Rob a été impressionné par le sérieux et le dévouement de ses seniors lors d'intenses pratiques. Il a aussi été inspiré par leur motivation au dépassement, non seulement de leur juniors, mais également d'eux-mêmes. Rob a adhéré à cette vision d'un strict entraînement et il demeure un modèle influent en Colombie-Britannique.